Christophe Mugnier, directeur général adjoint du Comité d’organisation des Mondiaux 2023 nous parle de la nécessité du travail en équipe pour réussir de superbes évènements.

"Evidemment ces évènements-là, on ne les réussit pas tout seul. Il faut travailler en équipe."

« Le spectacle est beau, le parallèle c’est sympa. Avec les suisses qui gagnent, avec l’Autriche en finale, ça nous a fait une respiration aujourd’hui entre les courses de vitesse où c’est un challenge, on a pas mal de pression sur la vitesse. C’était une nouvelle piste l’Eclipse, c’était son baptême, qui a été parfaitement réussi.« 

Comment se passe l’organisation sur le terrain ?

« C’est toujours des adaptations jusqu’au dernier moment, jusqu’à la dernière minute. On change une surface pour accueillir du public. On met des bénévoles à d’autres endroits, parce que finalement on se rend compte qu’il y a des besoins à tel et tel endroits. Non, non ce n’est pas huilé, jusqu’au dernier moment il faut être capable d’adapter et c’est le jeu dans tous les évènements.«